La CNEFA organise une série de webinaire consacrée à la formation des enseignants du Français en Algérie.

Webinaire

du samedi 22 août 2020

Formation 2/4

            Le deuxième webinaire, sur quatre prévus, a été initié le samedi 22 août 2020 de 18h00 à 21h00 (heure d’Algérie), 19h à 22h (heure de Paris), sur le site bien connu ZOOM. Le thème proposé était : « L’enseignement / Apprentissage de l’oral en classe de FLE.Retours d’expériences à l’ère du système éducatif algérien ».

            L’évènement qui a duré trois heures a été particulièrement bien organisé. Le professeur Fatiha BOUSMAHA et le coordinateur national de la CNEFA Mohand OUTAHAR peuvent être félicités pour cette réussite.

            Il a regroupé des enseignants, des inspecteurs et des chercheurs. Chacun a présenté son expérience et son positionnement par rapport au thème proposé. Et le débat a été très ouvert et constructif.

            La parole a été donnée à des intervenants de qualité, mais aussi à tous les participants qui le souhaitaient.

            L’intérêt pour cette rencontre à distance a été évident pendant son déroulement, et il constitue un repère utile pour les futurs échanges.

            Parmi les différents aspects abordés, votre serviteur est intervenu sur la dimension de l’oralité. Je complète ci-dessous avec mon expérience vécue.

La maitrise de l’oral dans l’apprentissage d’une langue nécessite une approche pédagogique.

Un moyen apparait comme très efficace pour son développement : le jeu. La chanson, le théâtre, le téléphone, l’interview ont été cités et rentrent dans cette perspective.

La poésie peut y être associée. La créativité et le travail de l’écriture peuvent être envisagés à la même hauteur que l’expression et la compréhension orales.

            Ayant animé des ateliers de poésie, dont un pendant une durée de deux ans, avec des enfants de 6 à 14 ans, j’ai pu constater les progrès réalisés à partir de la méthodologie utilisée. Le groupe comprenait une douzaine de jeunes poètes.

            La première étape consiste à choisir le sujet du poème en demandant à chaque enfant. C’est là l’occasion de parler de leurs vacances, de leurs jeux, des lieux où ils se promènent. Un dialogue s’instaure dès les premiers instants.

            Une fois le sujet choisi, c’est la phase de l’écriture qui dure le temps nécessaire à la réalisation d’un texte qui se veut un poème, même si l’auteur n’en perçoit pas toujours la signification.

            L’animateur-trice prend le temps de faire quelques corrections de vocabulaire et de grammaire avec une explication succincte mais claire.

            Vient la lecture des œuvres réalisées, si possible en faisant lire le poème d’un autre. C’est aussi le travail de la diction.

            Enfin, l’animateur-trice échange avec ses élèves à partir des poèmes en faisant à la fois un travail de compréhension mais aussi de réflexion sur les images et les pensées qui en ressortent.

            La démarche doit tenir compte du temps de concentration optimisée de l’élève. Voici un repère possible : 6 à 9 ans de 20 minutes, 10 à 12 ans de 30 minutes, à partir de 13 ans de 45 minutes.

            Au bout de ces deux années d’écriture, il a été réalisé une anthologie des poèmes des enfants.

            Entre deux webinaires, les échanges se poursuivent entre les différents intervenants et les participants, par courriel, par Facebook, par téléphone.

            La CNEFA assure une activité remarquable à travers les différentes manifestations qu’elle organise en Algérie et en France, avec de nombreux partenariat dont celui de la Fédération Internationales des Professeurs de Français FIPF. Le coordinateur national de la CNEFA Mohand OUTAHAR peut être fier de l’œuvre accompli avec des associés d’une aussi grande qualité et d’une aussi grande motivation que le Professeur Fatima BOUSMAHA.

CNEFA : www.cnefa-dz.com

Article de Joël Conte

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page